À la rencontre des jeunes Canadiens

9 février 2015

Une étude réalisée en 2014 par Parlons sciences révèle que la plupart des jeunes Canadiens (72 %) considèrent les sciences comme amusantes.

Encore plus de jeunes (78 %) croient que les sciences, la technologie, le génie et les mathématiques présentent de nombreuses perspectives d’emploi.

Et pourtant, malgré ces données impressionnantes, l’étude conclut que seulement 12 % des jeunes sondés sont très intéressés à travailler dans ce domaine.

La Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN) comprend que les étudiants et les enseignants peuvent trouver difficile de conjuguer un intérêt pour les sciences et la poursuite d’une carrière dans un domaine connexe.

La CCSN essaie d’améliorer la situation de différentes façons, notamment en offrant des possibilités de carrière, en organisant des activités spéciales pour les étudiants et en établissant des partenariats.

Ces mesures aident la CCSN à s’acquitter de son mandat en diffusant de l’information sur le secteur qu’elle réglemente.

Possibilités de carrière pour les étudiants

Au cours de la dernière année, la CCSN a doté près de 80 postes d’étudiant pour une durée déterminée, principalement grâce aux programmes d’enseignement coopératif et d’emploi d’été pour étudiants. Tant le personnel que les étudiants ont qualifié cette expérience de positive.

« J’ai particulièrement aimé avoir accès aux ressources techniques de toute la CCSN… ainsi qu’à de nombreux documents sur les sciences et le génie nucléaires. C’est aussi excitant de faire partie de quelque chose d’important à l’échelle nationale ou internationale », a déclaré Jacob Wodkowski, étudiant à la Division de la gestion de l’information.

Les étudiants trouvent souvent que leur expérience à la CCSN complémente et enrichie leurs études et leur permet de planifier leur avenir.

« Je suis reconnaissant d’avoir pu vivre cette expérience. Je sais que les capacités que j’ai acquises ici m’aideront dans la carrière que je choisirai », a affirmé Adam Comerford, étudiant à la Division de la fiabilité et des études probabilistes de sûreté.

Événements spéciaux et partenariats

Chaque année, la CCSN participe à des événements pour rencontrer des étudiants et leurs enseignants.

« Participer à des événements destinés aux jeunes est une excellente façon de renseigner les gens sur ce que nous faisons. J’encourage fortement le personnel à rechercher de telles occasions dans leur collectivité. » – Greg Rzentkowski, directeur général de la Direction de la réglementation des centrales nucléaires.

Des participants au camp d’été 2014 de la Deep River Science Academy

Par exemple, mentionnons l’Académie des sciences de Deep River (Ontario), qui offre aux étudiants une expérience pratique en recherche scientifique sous la supervision directe d’un tuteur universitaire et d’un scientifique professionnel.

Le programme de l’Académie comprend la réalisation d’expériences, la collecte et l’analyse de données, la rédaction de rapports techniques et la présentation d’exposés oraux.

Non seulement la CCSN encourage son personnel à parler avec les étudiants, mais elle subventionne l’Académie depuis 2012.

La CCSN collabore également avec des organisations comme Parlons sciences pour éveiller la curiosité des étudiants et leur présenter les possibilités de carrières stimulantes en sciences.

En 2014, la CCSN a aidé Parlons sciences à fournir aux écoles des ressources permettant aux jeunes de mieux comprendre le rayonnement.

Au cours d’une séance, la CCSN a permis à un groupe chanceux de jeunes d’entrer en contact avec l’astronaute Chris Hadfield (en direct de la Station spatiale internationale) qui leur a montré comment utiliser des détecteurs de neutrons pour mesurer le rayonnement de fond.

La CCSN apporte un soutien important à l’University Network of Excellence in Nuclear Engineering (UNENE), qui réunit les universités canadiennes, les installations nucléaires, les organismes de réglementation et les établissements de recherche pour appuyer et faire progresser l’éducation et la recherche-développement dans le domaine nucléaire.

L’astronaute canadien Chris Hadfield

Une des nombreuses activités de l’UNENE est l’atelier annuel des étudiants, au cours duquel les participants peuvent présenter le fruit de leurs recherches à des représentants de l’industrie et de la CCSN.

La CCSN comprend l’importance de tels événements. C’est pourquoi elle offre une subvention à l’UNENE depuis deux ans.

Ressources pédagogiques

La salle de classe, tant réelle que virtuelle, est un endroit formidable pour favoriser l’intérêt pour les sciences chez les étudiants.

C’est pourquoi la CCSN a créé la CCSN en ligne, une série de modules d’apprentissage interactif en ligne et d’infographies axés sur les jeunes, ainsi que d’autres ressources pédagogiques.

Pour mettre en valeur ces ressources, le personnel de la CCSN participe à des conférences d’enseignants, comme la conférence annuelle de l’Association des professeurs de sciences de l’Ontario, pour aider les enseignants à se procurer le matériel dont ils ont besoin pour discuter de l’énergie et de la sûreté nucléaires en classe.

La CCSN croit que l’établissement de la future capacité scientifique du Canada est la clé de la préservation d’une industrie nucléaire sûre, solide et novatrice, et elle est fière de l’encourager.

Des initiatives comme celles-ci favoriseront l’intérêt des jeunes pour les sciences et leur montreront comment ils peuvent s’investir dans les divers domaines scientifiques.

Dernière mise à jour :