Conférence internationale sur la gestion des accidents graves de 2018

Rideau canal

Ottawa (Ontario), Canada
Du 15 au 18 octobre 2018

Organisée par la Commission canadienne de sûreté nucléaire (CNSC) et les Laboratoires Nucléaires Canadiens (LNC), la Conférence internationale sur la gestion des accidents graves de 2018 (CIGAG-2018) vise à rassembler les experts internationaux du domaine de la gestion des accidents graves (GAG) afin de mettre en commun les pratiques et les défis actuels à ce sujet. Elle sera axée sur les nouveaux développements sur le plan de la compréhension, du développement, de la mise en œuvre et de la vérification de la gestion des accidents graves.

Au terme de la conférence, un rapport de synthèse sera établi afin de consigner les grandes pratiques exemplaires internationales. Il sera présenté au Comité sur la sûreté des installations nucléaires de l'Agence pour l'énergie nucléaire.

Les activités de CIGA -2018 se dérouleront parallèlement à la 7e atelier international de la CANDU Safety Association for Sustainability (CANSAS-2018). Les deux événements se tiendront au même endroit afin que les participants de la CIGAG-2018 et de CANSAS-2018 puissent participer aux deux événements.

Formule de la conférence

On a lancé un appel de présentations sur les pratiques et les défis actuels de la mise en œuvre de la GAG. Plusieurs présentations seront données et seront suivies de discussions, en fonction des thèmes ci-dessous. Voici le programme provisoire de la conférence :

  • Jour 1 : Amélioration des exigences, des principes, des stratégies et des procédures liés à la GAG à la suite de l'accident de Fukushima
  • Jour 2 : Équipement relatif à la gestion des accidents
  • Jour 3 : Considération des facteurs humains en cas d'accident
  • Jour 4 : Utilisation des résultats de recherche et développement (R et D) pour renforcer l'efficacité de la gestion des accidents. Pendant cette journée, on fera également un survol de la conférence et on discutera des prochaines étapes pour les thèmes susmentionnés

Vous trouverez davantage de renseignements dans la section suivante.

Contexte

Depuis l'accident survenu à Fukushima Daiichi, les pratiques de GAG ont été considérablement perfectionnées. La mise en commun de l'information à l'égard de ces développements profitera à un grand nombre de participants, y compris le personnel des centrales nucléaires, les rédacteurs de lignes directrices sur la GAG, les chercheurs du domaine des accidents graves, les organismes de réglementation et d'autres spécialistes.

La conférence favorisera la mise en commun des pratiques exemplaires du développement, de la mise en œuvre et de la vérification de la GAG. Elle facilitera également l'harmonisation internationale des approches et la compréhension des particularités nationales de la mise en œuvre de la GAG et permettra de cerner les tendances actuelles et les défis potentiels en vue des travaux futurs.

Dans le cadre de la conférence, les sujets seront ventilés en fonction des thèmes suivants :

  • Jour 1 : Renforcement, à la suite de l'accident survenu à Fukushima, des exigences, des principes, des stratégies et des procédures de GAG, y compris :
    • les aspects liés au développement, à la mise en œuvre, à la mise à jour et à l'entretien
    • les techniques utilisées pour évaluer leur efficacité, tout en tenant compte des conditions de l'extension de la conception CEC, des centrales à plusieurs tranches et des piscines de combustible usé
    • les effets à long terme et les facteurs liés à la reprise des activités
  • Jour 2 : Équipement relatif à la gestion des accidents, y compris :
    • l'utilisation et les exigences associées à l'équipement portable et à l'équipement fixe (p. ex., l'équipement d'atténuation en cas d'urgence)
    • le fonctionnement de l'équipement dans des conditions d'accidents sévères (système de ventilation du confinement, recombineurs autocatalytiques passifs, risques de dispersion d'hydrogène et besoins en instrumentation)
    • l'application des CEC à la GAG (conception, évaluation et capacité de survie)
  • Jour 3 : Prise en compte des facteurs humains dans des conditions d'accident, y compris :
    • la performance humaine dans des conditions d'accident
    • la capacité d'une organisation à gérer les imprévus
    • les rapports entre la gestion des accidents et la préparation aux situations d'urgence
  • Jour 4 : Séance plénière sur l'utilisation des résultats de R et D pour l'amélioration de l'efficacité de la gestion des accidents et fin de la conférence

Invitation à présenter des exposés

Terminé.

Emplacement et hébergement

La CIGAG de 2018 aura lieu dans la capitale du Canada, soit à Ottawa (Ontario).
Ancien hôtel de ville d'Ottawa
111, promenade Sussex
Ottawa (Ontario)
Canada

Pour en savoir plus sur les possibilités d'hébergement et sur les activités à Ottawa, veuillez consulter le site Web suivant :
Tourisme Ottawa

Langue du séminaire et des documents inclus dans le compte rendu

Toutes les présentations et discussions seront en anglais. Les présentations seront compilées sur des clés USB qui seront distribuées aux participants à la fin de la conférence. Elles pourraient également être publiées sur le site Web de la CCSN.

Dates à retenir

  • Date limite pour soumettre les résumés des présentations : le 1er juin 2018
  • Dernier jour d'inscription au à la conférence : le 1er juillet 2018
  • Soumission des présentations et de leurs descriptions détaillées : le 3 septembre 2018
  • Envoi du programme la conférence aux participants par courriel : le 28 septembre 2018
  • Tenue de la conférence : du 15 au 18 octobre 2018

Inscription et participation

Terminé.

Coordonnées

Pour obtenir davantage d'information ou de l'aide sur le plan administratif, veuillez communiquer avec :

Suzanne Charron
Commission canadienne de sûreté nucléaire
280, rue Slater
C.P. 1046, succursale B
Ottawa (Ontario) K1P 5S9
Canada

Téléphone: +1 613 947-0517
suzanne.charron2@canada.ca

Dernière mise à jour :