Julie Leblanc, Ph. D.

Conseillère spéciale, Femmes en STIM, Bureau du directeur général, CCSN

Expertise

Radiobiologie, radioprotection, biochimie, biologie cellulaire et moléculaire, biologie du développement, communication des risques

Langue préférée

Anglais ou français

Rôles et responsabilités

Julie Leblanc est agente des sciences de la radioprotection et de la santé à la Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN). Elle apporte un soutien technique à la Commission, et en son nom, dans le domaine de la radiobiologie et des risques liés au rayonnement à faible dose. Elle mène et coordonne des travaux de recherche sur le rayonnement à faible dose et diffuse des renseignements techniques, scientifiques et réglementaires objectifs au public canadien, aux groupes autochtones et aux autres parties intéressées. Elle est également membre de l’équipe spéciale des Femmes en STIM de la CCSN, qu’elle soutient ardemment. Au sein de l’OCEERS, elle agit comme coordonnatrice et chercheuse, en plus d’être membre du comité scientifique et du comité des communications de l’organisation. Elle est également mentorée de la Commission internationale de protection radiologique et membre du groupe de travail 111.

Recherches et projets en cours

  • Examen systématique de la manière dont le sexe biologique modifie le risque d’effets sur la santé induits par le rayonnement ionisant
  • Élaboration d’un parcours de résultats néfastes applicable à la toxicité rénale induite par l’uranium

Scolarité

  • B. Sc. avec spécialisation en biochimie, Université d’Ottawa
  • Ph. D. avec spécialisation en biochimie, Université d’Ottawa

Affiliations

  • Membre de l’Association canadienne de radioprotection et de la Radiation Research Society

Prix

  • Prix Bravo de la CCSN pour son dévouement et son professionnalisme dans la rédaction du document à l’intention des commissaires intitulé The Biological Mechanisms Acting at Low Doses of Radiation, qui a été fourni en combinaison avec une excellente présentation à la Commission (2017)

Principales publications

Leblanc, J. & Burtt, J. Radiation biology and its role in the Canadian radiation protection framework. Health Physics. 117:3, 319-329.

Leblanc, J. & Bijlani, D. Santé Canada et la Commission canadienne de sûreté nucléaire : Partners in Low-Dose-Radiation Research in Canada and Abroad. Bulletin de l’Association canadienne de radioprotection. 26 février 2019.

Chauhan, V; Said, Z; Daka, J; Sadi, B; Bijlani, D; Marchetti, F; Beaton, D; Gaw, A; Li, C; Burtt, J; Leblanc, J; Desrosiers, M; Stuart, M; Brossard, M; Vuong, N; Wilkins, R; Qutob, S; McNamee, J; Wang, Y; & Yauk, C. Is there a role for the adverse outcome pathway framework to support radiation protection? International Journal of Radiation Biology. 95:2, 225-232.

Guéguen, Y; Priest, N.; Dublineau, I.; Bannister, L.; Benderitter, M.; Durand, C; Ebrahimian, T.; Grégoire, E.; Grison, S.; Ibanez, C.; Legendre, A.; Lestaevel, P.; Roch-Lefèvre, S.; Roy, L.; Tack, K.; Wyatt, H.; Leblanc, J.; Jourdain, J.R.; Klokov, D. In vivo animal studies help achieve international consensus on standards and guidelines for health risk estimates for chronic exposure to low levels of tritium in drinking water. Environmental and Molecular Mutagenesis. 59(7): 586-594.

Li, R.; Leblanc, J.; He, K.; Liu, X.J. Spindle Function in Xenopus Oocytes Involves Possible Nanodomain Calcium Signaling. Molecular Biology of the Cell. 31 août 2016. E16-05-0338.

Leblanc, J. et coll. The Small GTPase Cdc42 Promotes Membrane Protrusion during Polar Body Emission via ARP2-Nucleated Actin Polymerization. Molecular and Human Reproduction. 2011. 17 (5). 305-316.

Autres liens

Dernière mise à jour :