Perspectives réglementaires concernant la détérioration des conduites d'alimentation des réacteurs CANDU attribuable à la corrosion accélérée par l'érosion (CAE) et à la fissuration intergranulaire par corrosion sous contrainte (FICC)

Résumé de la présentation technique présenté à :
Atelier de l'AIEA sur la corrosion par érosion, y compris la corrosion accélérée par l'érosion (CAE) et la fissuration éco-assistée dans les centrales nucléaires
Moscou, Russie
Du 21 au 23 avril 2009

Rédigé par :
John C. Jin et Raoul Awad
Commission canadienne de sûreté nucléaire
Ottawa (Ontario), Canada

Résumé

Les conduites d'alimentation des centrales canadiennes CANDU, qui constituent l'enveloppe de pression primaire, sont sujettes à certains mécanismes de détérioration particuliers liés au vieillissement, comme la corrosion accélérée par l'érosion (CAE), la fissuration intergranulaire par corrosion sous contrainte (FICC) et possiblement la fissuration par fluage à basse température. La tolérance relative au fonctionnement continu des conduites d'alimentation est fondée principalement sur les pratiques d'inspection renforcées et sur des évaluations prudentes de l'aptitude fonctionnelle. Bien que l'on considère la défaillance d'une seule conduite d'alimentation comme faisant partie des accidents de référence dans l'analyse de la sûreté, le personnel d'application de la réglementation reste tout de même préoccupé par les conséquences de la défaillance de plusieurs conduites d'alimentation ou de la stagnation de l'écoulement. Les facteurs clés qui contribuent à cet état de choses sont les limites actuelles dans la compréhension des mécanismes de détérioration et la capacité des techniques d'inspection en cours d'exploitation. L'organisme de réglementation est d'avis que pour évaluer de manière fiable l'aptitude fonctionnelle des composants ayant subi une défaillance, il faut intégrer différents aspects associés à plusieurs disciplines; par exemple, il faut tenir compte de la détérioration, du comportement des matériaux, des principes d'évaluation structurale technique, des technologies relatives aux essais non destructifs (END), etc. Les connaissances restreintes concernant les causes de la détérioration peuvent faire en sorte que des zones susceptibles de se détériorer ne sont pas inspectées. De plus, le personnel d'application de la réglementation insiste sur le fait que la planification des inspections et les évaluations de l'intégrité structurale devraient prendre en compte ces limites dans la façon de faire. Concrètement, cela signifie que le personnel d'application de la réglementation permet à un service public de continuer à faire fonctionner des conduites d'alimentation qui se sont détériorées uniquement lorsque celui-ci fournit une évaluation technique prudente de la détérioration observée et qu'il s'engage à accroître la portée des inspections afin de déterminer s'il y a d'autres conduites d'alimentation qui subissent une détérioration semblable ou potentiellement plus grave.

Étant donné que les codes et normes actuellement en vigueur dans l'industrie ne fournissent pas suffisamment de lignes directrices ou de critères permettant d'évaluer la détérioration des conduites d'alimentation, la Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN) a demandé aux services publics d'établir des procédures spécifiques à ce type de conduites afin de donner une certitude raisonnable que le risque associé à leur détérioration est maintenu à un faible niveau acceptable.

En réponse à cette demande, l'industrie canadienne des réacteurs CANDU a mis au point et continue d'améliorer des lignes directrices relatives à l'aptitude fonctionnelle des conduites d'alimentation, dans le but de fournir des procédures d'évaluation et des critères d'acceptation normalisés qui seront utilisés pour en évaluer l'intégrité structurale. On détermine la portée et la fréquence des inspections d'après les résultats des évaluations d'aptitude fonctionnelle et en tenant compte de la vulnérabilité relative des conduites d'alimentation face à chacun des mécanismes de détérioration spécifiques.

Le présent document donne l'avis de l'organisme de réglementation concernant l'état actuel de la détérioration des conduites d'alimentation, des conséquences de cette situation sur la sûreté nucléaire et des attentes réglementaires en matière de gestion des phénomènes de vieillissement cruciaux par l'industrie.

Pour obtenir une copie du document relatif au résumé, communiquez avec la CCSN. Veuillez fournir le titre et la date du résumé.

Dernière mise à jour :