Application pratique du principe de précaution pour traiter les problèmes inconnus en matière de sûreté

Résumé de l’exposé technique présenté à la :
14e Réunion internationale sur la thermohydraulique des réacteurs nucléaires (NURETH-14)
Toronto (Ontario)
Du 25 au 29 septembre 2011

Rédigé par :
G. Frappier
A. Viktorov
Commission canadienne de sûreté nucléaire
Ottawa (Ontario), Canada

Résumé

La technologie des centrales nucléaires a évolué au cours des dernières décennies pour atteindre un degré élevé de compréhension de la technologie dans diverses circonstances. Malgré ce degré élevé de maturité, on découvre occasionnellement de nouveaux défis. Ils peuvent découler de conditions opérationnelles inhabituelles ou inattendues et de découvertes expérimentales provenant des recherches en cours. En particulier, les éléments inconnus peuvent se trouver dans des domaines inattendus parfois désignés sous le nom « d’inconnus inconnus ». Lorsqu'on a constaté il y a longtemps que de telles découvertes pouvaient être faites, un effort conscient a été consacré à combattre leurs répercussions négatives. Les principes comme celui de la défense en profondeur, de la conception en vue d’une grande fiabilité, de l’intégration de marges de sûreté robustes et du recours à une prudence justifiée sont des exemples majeurs de pratiques établies intégrées aux régimes réglementaires nationaux de la plupart, sinon de tous les pays dotés de programmes nucléaires. En raison de ces dispositions, les dossiers de sûreté de la génération actuelle de réacteurs se sont montrés suffisamment résilients en présence des découvertes de défis qui n’avaient pas été reconnus précédemment.

Un programme de recherche solide constitue un élément fondamental de la gestion des « inconnus inconnus ». Un tel programme est particulièrement nécessaire comme condition préalable à la compréhension des incidences potentielles des changements touchant les conditions de fonctionnement ou la mise en œuvre de caractéristiques de conception novatrices. Un programme de recherche aide à réduire le risque de faire face à des « inconnus inconnus », et il permet la résolution des problèmes émergents en raison de l’accumulation de connaissances et de la capacité de prévoir les obstacles s’opposant à la sûreté.

Dans les quelques cas où l’on a constaté que les découvertes réalisées avaient des répercussions négatives sur la sûreté, elles ont donné lieu à des changements apportés aux conditions de fonctionnement, aux pratiques d’entretien et d’essais et à la conception, ainsi que dans le domaine des besoins en matière de sujets de projets de recherche. Cet exposé donne un aperçu de plusieurs découvertes propres aux CANDU dans le domaine de la thermohydraulique, illustrant des « inconnus inconnus » du passé et les mesures mises en œuvre pour les régler. Le principal message est toutefois de montrer que l’industrie et les responsables de la réglementation devraient détenir des moyens adéquats pour traiter ces « inconnus inconnus » et qu’on doit assurer une vigilance constante pour éviter que les problèmes ne passent inaperçus.

Pour obtenir une copie du document relatif au résumé, communiquez avec la CCSN. Veuillez fournir le titre et la date du résumé.

Dernière mise à jour :