Examen réglementaire du programme de modification du combustible CANDU au Canada

Résumé d'un article spécialisé présenté à la :
12e conférence internationale sur le combustible CANDU
Kingston (Ontario)
Du 15 au 18 septembre 2013

Préparé par :
Yujun Guo
Division de la physique et du combustible
Commission canadienne de sûreté nucléaire
Ottawa (Ontario), Canada

Résumé

Le vieillissement des centrales nucléaires CANDU a une incidence sur diverses marges de sûreté de ces centrales. Pour certains accidents de dimensionnement en analyse de la sûreté, la marge relative à l'assèchement de la gaine de combustible est l'une des marges de sûreté touchées, avec comme conséquence une marge d'assèchement réduite avec le temps. Si aucune mesure proactive n'est appliquée, les centrales doivent réduire l'intensité de leur exploitation prématurément. Pour retarder la réduction de la puissance de fonctionnement des réacteurs, le secteur nucléaire a réalisé plusieurs initiatives visant à rétablir complètement ou en partie les marges de sûreté réduites en raison du vieillissement des centrales. Une de ces initiatives consiste en une modification ou une réoptimisation de la conception du combustible en vue d'améliorer le rendement thermohydraulique de ce dernier, c.-à-d. de retarder l'assèchement de la gaine de combustible, et ainsi de compenser partiellement la réduction de la marge d'assèchement de la gaine.

Plusieurs exploitants ont déjà mis en œuvre le programme de modification du combustible et demandé l'approbation de la Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN) en vue de charger le combustible modifié dans leurs réacteurs. Ce document résume les exigences de la CCSN, les processus d'examen, l'état actuel de la situation et les défis techniques associés à l'examen de la modification du combustible au Canada.

Dernière mise à jour :