Équipement d’atténuation d’urgence – mesures prises après l’accident de Fukushima relatives aux sources d’alimentation en c.a. portables dans les centrales nucléaires au Canada

Résumé de l’exposé technique présenté lors de l’ :
Atelier international du CSIN sur la force des systèmes d’alimentation électrique des centrales nucléaires à la suite de l’accident à la centrale de Fukushima Dai-ichi
Paris (France)
Du 1er au 3 avril 2014

Préparé par :
Jasmina Vucetic, Ram Kameswaran and Krishnan Ramaswamy
Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN)
Ottawa (Ontario), Canada

Résumé

À la suite de l’accident à la centrale de Fukushima Dai-ichi en 2011, la Commission canadienne de sûreté nucléaire a formé un groupe de travail pour évaluer les incidences opérationnelles, techniques et réglementaires pour les centrales canadiennes. Tout en acceptant que le risque qu’un accident hors dimensionnement des centrales nucléaires canadiennes soit très faible, le groupe de travail a relevé un certain nombre de points pour lesquels des améliorations supplémentaires ou des évaluations de confirmation permettraient d’accroître la sûreté.

Par conséquent, une série de 36 mesures relatives à Fukushima ont été confiées aux titulaires de permis.

Cette présentation porte sur la mesure liée à l’amélioration des systèmes d’alimentation électrique afin d’éviter toute perte de l’ensemble de l’alimentation c.a., qui pourrait donner lieu à une perte des sources froides (c. à d. une panne d’électricité totale). Cette mesure oblige les titulaires de permis à mettre en œuvre les éléments suivants :

  • une alimentation de secours supplémentaire à l’aide d’une ou de plusieurs génératrices diesel portables afin d’assurer que les instruments, l’équipement de commande et les charges électriques clés demeurent fonctionnels;
  • des dispositions pour l’entreposage de la ou des génératrices portables ainsi que pour leur transport et leur raccordement aux unités applicables;
  • des dispositions pour l’essai de la ou des génératrices portables;
  • des dispositions pour l’alimentation en carburant de la ou des génératrices portables;
  • des dispositions, comme des panneaux, des contenants et des raccords, pour le raccordement rapide de la ou des génératrices portables au système de la centrale, et un tracé distinct pour les câbles d’alimentation afin d’éviter une défaillance d’origine commune;
  • une stratégie de délestage des charges afin de prolonger la durée de vie du système d’alimentation à batteries de la centrale et ainsi de veiller à ce que la ou les génératrices portables puissent être raccordées avant l’épuisement des batteries;
  • des dispositions pour alimenter en eau les générateurs de vapeur et les piscines de combustible usé, au moyen de pompes portatives;

Cette présentation comporte également une brève description des systèmes d’alimentation électrique des centrales canadiennes conçus de façon à respecter les exigences élevées en matière de sûreté et de fiabilité pour les systèmes nucléaires, qui sont fondées sur les éléments suivants :

  • la philosophie de conception des « deux groupes » (systèmes d’alimentation électrique du groupe 1 et du groupe 2);
  • deux groupes distincts de génératrices portables en cas d’urgence (génératrices de secours et groupes électrogènes d’urgence de catégorie III);
  • des réserves de carburant de quatre à sept jours pour les génératrices de secours et les groupes électrogènes d’urgence;
  • la capacité de transfert d’alimentation électrique entre unités d’une centrale à tranches multiples.

Finalement, la présentation comprend une description de l’expérience de mise en œuvre dans les centrales canadiennes et des activités de surveillance réglementaires connexes.

Pour obtenir une copie du document relatif au résumé, communiquez avec la CCSN. Veuillez fournir le titre et la date du résumé.

Dernière mise à jour :