Systèmes d’alimentation électrique de secours des centrales nucléaires du Canada, y compris les sources d’alimentation en courant alternatif portables

Résumé de la présentation technique donnée au :
Symposium sur les systèmes d’alimentation électrique de secours des centrales nucléaires
Munich, Allemagne
Les 23 et 24 avril 2015

Préparé par :
Jasmina Vucetic et Nadine El Dabaghi
Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN)
Ottawa, Canada

Résumé

La présentation décrit brièvement les systèmes d’alimentation électrique de secours des centrales nucléaires du Canada, qui sont conçus de manière à respecter les exigences rigoureuses en matière de sûreté et de fiabilité pour les systèmes nucléaires. Ces exigences sont habituellement fondées sur les principes suivants :

  • conception en « deux groupes » (systèmes d’alimentation électrique du groupe 1 et du groupe 2)
  • cinq catégories de puissance distinctes [catégories I à IV (le groupe 1) et système d’alimentation électrique de secours (le groupe 2)]
  • capacité de transfert de l’alimentation électrique entre les tranches, dans une centrale à tranches multiples

La présentation est axée sur la pratique canadienne consistant à mettre en place les systèmes d’alimentation électrique de secours de la manière qui suit :

  • deux groupes distincts de groupes électrogènes sur le site : générateurs de réserve de catégorie III et générateurs de secours
  • jusqu’à quatre générateurs de réserve de catégorie III en cas de perte de l’alimentation de catégorie IV et au moins deux générateurs de secours en cas d’événements externes précis (p. ex. des tremblements de terre, tornades, incendies)
  • capacité des générateurs de secours
  • temps de mission des générateurs de secours
  • démarrage des générateurs de secours et essais de la capacité
  • essai de la capacité de chargement des générateurs de secours
  • système d’approvisionnement et de gestion du combustible
  • entretien des générateurs de secours
  • mise en œuvre des mesures de gestion du vieillissement (programmes, évaluations de l’état, obsolescence)
  • inspections et surveillance réglementaire

À la suite de l’accident de Fukushima Daiichi (TEPCO) en 2011, le personnel de la CCSN a exigé que tous les exploitants canadiens de centrales nucléaires mettent en place des dispositifs d’alimentation de secours additionnels s’ajoutant aux systèmes d’alimentation électrique CANDU déjà robustes, et faisant ainsi partie de l’équipement d’atténuation en cas d’urgence. Les exploitants devaient aussi se doter de générateurs auxiliaires portatifs au diesel, d’installations de stockage, d’équipement pour le chargement du combustible et de lignes directrices concernant l’équipement d’atténuation en cas d’urgence (essais, entretien et formation).

Pour obtenir un exemplaire du document, veuillez communiquer avec la CCSN à cnsc.info.ccsn@cnsc-ccsn.gc.ca, ou par téléphone, au 613-995-5894 ou au 1-800-668-5284 (au Canada). Veuillez nous indiquer le titre et la date du résumé au moment de nous contacter.

Dernière mise à jour :