Recherche sur les accidents graves de la CCSN

Résumé du document technique présenté à :
Assemblée générale de la NUGENIA
Du 10 au 12 avril 2018

Auteur :
Magdy El-Hawary
Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN)

Résumé

Le document résume la nature de la Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN) et des activités de recherche menées par celle-ci, en particulier en ce qui a trait à la recherche sur les accidents graves.

La CCSN est l’organisme de réglementation nucléaire chargé de réglementer l’utilisation et le développement de l’énergie et des matières nucléaires au Canada. Elle a été créée en mai 2000 en vertu de la Loi sur la sûreté et la réglementation nucléaires adoptée par le Parlement du Canada. La CCSN a notamment pour mandat de respecter les engagements internationaux du Canada à l’égard de l’utilisation pacifique de l’énergie nucléaire et d’informer objectivement le public sur les plans scientifique ou technique ou en ce qui concerne la réglementation du domaine de l’énergie nucléaire.

Les principales activités de la CCSN visent à établir un cadre de réglementation et à vérifier la conformité des installations nucléaires. Ces activités comprennent la réalisation d’études en réglementation en vue de renforcer le cadre de réglementation et l’évaluation indépendante des renseignements techniques présentés par les titulaires de permis aux fins de conformité.

Le document présente des exemples d’études réalisées par la CCSN dans le cadre d’analyses de la sûreté, notamment les projets en cours suivants ayant trait à des accidents graves :

  • contribution au groupe d’utilisateurs MAAP (Modular Accident Analysis Program)
  • mise au point d’un logiciel de graphisme MAAP GRAPE
  • étude de la combustion du H2/CO et du comportement de systèmes de recombinaison autocatalytique passifs (RAP)
  • étude sur la solidification de métal fondu dans les conduites internes (pour les réacteurs CANDU)
  • participation au projet FASTNET de l’UE et au projet du réseau SARNET (réseau d’excellence européen sur les accidents de fusion du cœur) de la NUGENIA (Nuclear GENeration II & III Association)

En ce qui concerne les nouveaux projets, les activités de recherche sur les accidents graves suivantes sont à l’étape de la planification :

  • participation au Programme de recherche collaborative sur les accidents graves (CSARP) de la NRC des États-Unis
  • mise au point d’un code informatique pour les accidents graves mettant en cause des piscines de stockage du combustible irradié
  • mise au point de technologies de mesure du H2 confiné dans le cadre de la surveillance des accidents graves
  • rendement des activités de validation et de vérification des techniques de prédiction relatives au H2 dans le cadre de la gestion des accidents graves
Dernière mise à jour :