Impact des températures de malaxage et de cure sur les propriétés du BFUP aux états frais et durci

Résumé de l’article publié dans la Revue Canadienne de Génie Civil : 2021
Cédric Androuët, Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN)
Olivier Deaux, SNC Lavalin
Jean-Philippe Charron, Polytechnique Montréal

Abstract

De nouvelles normes Canadiennes et Américaines pour le béton et les ponts fournissent désormais des indications pour la conception, la production, la cure, la caractérisation des matériaux ainsi que l’installation de Bétons Fibrés à Ultra hautes Performances (BFUP) sur des structures. Cependant, des aspects techniques nécessitent plus de recherche, la connaissance fondamentale des BFUP n’étant pas aussi complète que pour les Bétons de Résistance Ordinaire (BRO). Parmi ces aspects, la connaissance des propriétés des BFUP produits en conditions de chantier est limitée. L’objectif principal de ce projet de recherche était d’évaluer les propriétés à l’état frais (étalement, teneur en air, masse volumique, chaleur d’hydratation) et à l’état durci (module d’élasticité, coefficient de Poisson, résistances en compression et en flexion) d’un BFUP soumis à différentes températures de malaxage (10, 20 and 30°C) et températures de cure (10, 23 and 35°C) rencontrées en conditions de chantier. L’impact des températures de malaxage et de cure sur chacune des propriétés est discuté et des informations pratiques sont fournies pour assister les ingénieurs dans la planification des durées de cure et des échéances de décoffrage.

Pour obtenir une copie du document correspondant au résumé, veuillez communiquer avec nous à cnsc.info.ccsn@cnsc-ccsn.gc.ca ou en composant le 613 995 5894 ou le 1 800 668 5284 (au Canada). Veuillez fournir le titre et la date du résumé.

Dernière mise à jour :